[La rédac'] Trouble manifestement illicite et condamnation in solidum dans le contentieux de l'urbanisme

[La rédac'] Trouble manifestement illicite et condamnation in solidum dans le contentieux de l'urbanisme

Publié le : 28/05/2019 28 mai mai 05 2019

En matière de procédure, un trouble manifestement illicite est marqué par la violation manifeste d’une règle de droit, permettant d’ordonner des mesures conservatoires ou la cessation du désordre, notamment par la remise en l’état initial.
La condamnation in solidum quant à elle est une invention prétorienne destinée à rendre responsable d’un même préjudice plusieurs personnes, en les obligeant en une réparation solidaire de ce dernier.

Ces deux mécanismes ont récemment fait conjointement l’objet d’une décision de la Cour de cassation en matière de contentieux d’urbanisme.

En l’espèce, le nue propriétaire (une SCI), d’une parcelle confiée à un usufruitier (un particulier) demande à une entreprise de BTP de réaliser des travaux d’exhaussement. Ces travaux sont jugés comme étant irrégulièrement exécutés, sur le fondement de la violation de plusieurs règles d’urbanisme, notamment du plan local d’urbanisme de la commune sur laquelle est située la parcelle, laquelle assigne en référé le nue propriétaire, l’usufruitier et l’entreprise qui réalise les travaux, pour qu’il y ai suspension de ces derniers, et remise en état de la parcelle.
La juridiction de première instance fait droit à la demande de la ville, position confirmée par la Cour d’appel.

Saisie des griefs, la troisième chambre civile confirme la position des deux précédentes juridictions, et condamne les trois demandeurs en la cessation du trouble et en la réparation in solidum du préjudice causé à la commune.

Pour dégager une telle solution, la Cour de cassation se penche sur la responsabilité de chaque intervenant dans l’exercice du trouble manifestement illicite, qu’il soit directement ou indirectement lié à la réalisation des travaux.
Pour la société de BTP il apparait comme une évidence que sa responsabilité est engagée du fait qu’elle soit directement l’auteur des travaux et donc du trouble.

Pour le nue propriétaire, les juges retiennent que les travaux lui sont imputables puisque en toute connaissance de cause de l’incompatibilité de ces derniers avec le classement de la parcelle, violant ainsi les dispositions d’urbanisme de la commune, il en a toutefois ordonné la réalisation.
Enfin, concernant l’usufruitier, la détermination de sa responsabilité peut être surprenante, pourtant la Cour retient qu’en sa qualité d’usufruitier de la parcelle, il en perçoit les revenus et donc le bénéfice des travaux réalisés dessus, en conséquence de quoi l’imputabilité du trouble lui est reconnue en même temps que l’obligation de remise en état du terrain.

Par cette décision, la Haute juridiction ne cantonne pas la détermination de la responsabilité aux simples auteurs du trouble, mais va jusqu’à rechercher celle du bailleur administrateur de la demande de réalisation de l’ouvrage, ainsi que celle de l’usufruitier, percepteur direct des bénéfices issues de la réalisation des travaux illicites.


Le cabinet VERBATEAM intervient spécifiquement en matière de contentieux liés à l’urbanisme et la construction. N’hésitez pas à contacter nos avocats pour faire valoir vos droits.


Référence de l’arrêt : Cour de cassation 3ème civ. 4 mai 2019 n°18-11.207

Historique

<< < 1 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.