La résiliation d’un contrat de construction d’une maison individuelle aux torts réciproques des parties.

La résiliation d’un contrat de construction d’une maison individuelle aux torts réciproques des parties.

Publié le : 02/01/2019 02 janvier janv. 01 2019

Un contrat de construction de maison individuelle (CCMI) est un contrat portant sur la construction d’une maison individuelle ou d’un immeuble ne comportant pas plus de deux logements destinés au même client, appelé le « maître d’ouvrage ».

Le maître d’ouvrage est la personne propriétaire du terrain.

Le contrat de construction de maison individuelle est strictement règlementé. Avant le début des travaux, il est impératif de signer un contrat écrit. En effet, l’absence de contrat écrit est passible de sanctions.

Il faut distinguer le contrat de construction de maison individuelle :

-    Avec fourniture de plans : le constructeur (ou un tiers agissant pour son compte) fournit au minimum un plan et exécute tout ou partie des travaux de construction,
-    Sans fourniture de plans : le constructeur ne fournit pas de plans mais réalise les travaux de gros œuvre, de mise hors d’eau et hors d’air.

Dans le cadre d’un contrat de construction de maison individuelle, le constructeur doit apporter au maitre d’ouvrage (son client) la garantie de livraison dans les délais et les prix convenus entre les parties.  

Récemment la Cour de cassation s’est prononcée sur un litige opposant une société de construction à un couple maître d’ouvrage. En effet, ce couple assigné par la société de construction en paiement du solde de son marché, demande que le constructeur soit déclaré responsable de l’arrêt du chantier et les indemnisent.

Dans cet arrêt, la Cour relève que les parties n’avaient, ni l’une, ni l’autre, voulu sérieusement poursuivre l’exécution du contrat. En effet, aucun accord n’a pu être trouvé sur les modalités de la reprise et de l’achèvement des travaux.

Elle rappelle que la résiliation d’un contrat ne saurait être prononcée aux torts réciproques des parties lorsque seule l’une d’entre elle a manqué à ses obligations.

C’est ainsi qu’elle prononce la résiliation du contrat aux torts réciproques des parties.

Selon l’article 1184 ancien du Code civil, la résiliation d’un contrat entraîne la remise des choses dans le même état que si les obligations nées du contrat n’avaient jamais existé, étant précisé que celle-ci n’est envisageable que dans la mesure où l’exécution partielle du contrat ne l’a pas rendu impossible. En l’espèce, le contrat n’est résilié que pour l’avenir, à compter de la période à laquelle les cocontractants ont cessé de remplir leurs obligations. Par conséquent, le couple maître d’ouvrage doit régler les travaux exécutés au jour de la résiliation, et déduire le montant des travaux nécessaires à la reprise des désordres relevés, ainsi que des moins-values résultant des non-conformités constatées à l’occasion des opérations d’expertises.

Les avocats du cabinet VERBATEAM peuvent vous conseiller et défendre vos droits dans le cadre d’un litige immobilier !

Référence de l’arrêt : Cour de cassation, 3ème civ, 6 septembre 2018, n°17-22026

Historique

<< < 1 2 3 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.